Comment s’engager dans la Police nationale et municipale, ainsi que dans la Gendarmerie

Que vous soyez étudiant, à la recherche d’un emploi ou que vous commenciez une nouvelle carrière, notre collection de descriptions de postes vous aidera à déterminer celui qui vous convient le mieux. Une vocation implique bien plus qu’un simple travail régulier ; c’est la poursuite de la justice et de la protection.

Recrutement dans la Police Nationale

Vous pouvez rejoindre la police nationale en vous présentant au concours de recrutement des gardiens de la paix. Vous devez avoir un diplôme d’études secondaires ou son équivalent. Toutefois, ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas suivi d’enseignement formel ; vous pouvez mettre un pied dans la porte en tant qu’assistant de sécurité ou cadet de la république avant de passer des examens internes pour progresser.

Pour passer les concours externes pour les fonctions de commandement, le niveau d’étude nécessaire est plus élevé, avec une réussite de BAC+5 pour le commissaire de police et de BAC+3 pour l’officier. Toutefois, il existe certaines exceptions à cette règle, et il est possible de progresser en interne dans certains cas. Si vous travaillez actuellement dans un autre secteur en tant que fonctionnaire, vous devez savoir qu’il existe des procédures différentes pour entrer dans la police si vous remplissez des critères spécifiques.

Revenons donc à l’état de gardien de la paix. Après avoir suivi une formation d’un an à l’École nationale de police, l’élève gardien est affecté à un poste de terrain pendant un an, alternant enseignement théorique et pratique. Si vous réussissez les examens d’aptitude, vous serez nommé gardien de la paix stagiaire pendant trois ans avant de pouvoir être titularisé.

Les postes d’adjoint de sécurité et de cadet de la république ont été créés pour les personnes qui n’ont pas le BAC mais qui veulent quand même travailler dans la police nationale.

Les futurs adjoints et cadets sont choisis par des épreuves de sélection, qui ne ressemblent pas à un concours. Ils assistent les gardiens de la paix jusqu’à ce qu’ils passent le concours interne de gardien de la paix. Le stagiaire de la république reçoit une formation d’un an pour l’aider à atteindre le niveau de connaissances et de capacités requis pour le concours.

Vous pouvez améliorer vos chances de réussir les examens de la police nationale en suivant un cours en ligne. L’inscription est possible à tout moment de l’année. Vous pouvez participer à notre cours de n’importe où dans le monde, à condition d’avoir un accès à Internet.

A lire également  Comment savoir dans quel métier se reconvertir ?

Les spécialisations de la Police Nationale :

Contrairement aux idées reçues, les missions de la police nationale sont très variées, il y en a pour tous les goûts :

Si vous êtes un scientifique, le service de police est prêt à vous accueillir pour des travaux sur le terrain et en laboratoire : analyse de scènes de crime, collecte de preuves et analyse de celles-ci à l’aide de diverses méthodes et équipements.

Le concours d’ASPTS est un diplôme de niveau V (CAP, BEP ou équivalent) qui vous permet d’exercer le métier d’agent spécialisé (ASPTS). Vous pourrez ensuite participer aux concours internes pour obtenir les grades de technicien (BAC+3) et d’ingénieur (BAC+5) de l’ASPTS.

Les brigades canines ou équines sont destinées aux personnes qui aiment travailler avec les animaux. Vous serez alors amené à participer à diverses opérations tout en étant aux côtés de votre chien ou sur le dos de votre cheval.

Il est possible d’intégrer les services administratifs tels que les administrateurs et les assistants administratifs en devenant secrétaire ou assistant administratif si vous souhaitez travailler depuis votre domicile. Votre travail sera alors axé sur la comptabilité, la production de documents et l’analyse.

Si vous aimez l’action, l’adrénaline et l’excellence, c’est dans les brigades d’intervention qu’il faut aller. Vous aurez alors le choix entre le GIPN, le RAID, ou le Service De La Protection (SDLP). Cependant, il y a peu de places ouvertes et le choix est assez difficile.

Les emplois de superviseur, tels que commissaire ou officier de police, vous conviennent parfaitement si vous avez du charisme et êtes doué pour l’administration. Pour être un leader efficace, vous devez à la fois commander et organiser vos équipes.

Si vous souhaitez travailler sur le terrain avec le grand public, vous pouvez commencer comme gardien de la paix et évoluer vers une spécialisation, par exemple dans la lutte contre la criminalité.

Si vous avez des centres d’intérêt, vous pourrez peut-être travailler dans la police, comme policier à moto, sauveteur en montagne, sauveteur en mer, plongeur, spéléologue ou policier à vélo.

Il y a plusieurs métiers qui ne sont pas souvent mentionnés, comme musicien, assistant technique (maintenance, logistique), formateur, spécialiste en cybercriminalité ou psychologue. Tous ces métiers ont un rôle dans la police nationale. Enfin, si vous ne souhaitez pas travailler à plein temps dans la police nationale, vous pouvez vous porter volontaire pour servir en tant que réserviste et vous serez rémunéré pour votre service.

A lire également  Concours de la fonction publique

Recrutement dans la Gendarmerie 

Si vous souhaitez travailler dans la gendarmerie nationale plutôt que dans un service de police, vous devez passer le concours de sous-officier (SOG) pour accéder à la profession de gendarme. Si vous obtenez de bons résultats au concours SOG, vous vous inscrirez dans l’une des écoles de gendarmerie pour une formation de 12 mois. Vous bénéficierez d’un logement gratuit et d’une allocation pendant vos études.

Vous terminez la formation de gendarme et vous recevez le certificat d’aptitude à la gendarmerie. Vous serez ensuite affecté à une unité de gendarmerie en fonction de votre classement, de vos aptitudes et des possibilités qui vous sont offertes.

Avant de passer l’examen SOG, il est possible de devenir Gendarme Adjoint Volontaire (GAV) sans diplôme. Toutefois, l’âge maximal pour entrer dans la gendarmerie en tant que GAV est de 26 ans, alors que l’examen SOG est ouvert aux personnes âgées de 35 ans au plus.

Notre partenaire propose des cours de préparation en ligne pour vous aider à réussir les examens de sous-officier ou de GAV. Vous pouvez vous inscrire à tout moment de l’année. L’un des principaux avantages de ces cours en ligne est que vous pouvez les suivre quand cela vous convient, quel que soit votre emploi du temps.Si vous souhaitez rejoindre les forces de police nationale ou la gendarmerie, il existe de nombreuses options et parcours professionnels à envisager. Pour en savoir plus sur ces possibilités et sur la manière de se préparer aux différents concours de recrutement, assurez-vous de consulter des cours de préparation en ligne réputés et d’autres ressources.

Salaire dans la gendarmerie

Le salaire des gendarmes varie en fonction du grade et des années de service. En tant que nouvelle recrue, vous pouvez vous attendre à gagner environ 1 800 à 2 400 € par mois. Avec des grades plus élevés et plus d’expérience, votre salaire augmentera pour atteindre environ 3 000 à 5 000 € par mois. En outre, si vous avez suivi une formation spécialisée ou travaillé dans un rôle spécifique au sein de la police (par exemple, plongeur ou policier à moto), vous pouvez recevoir une rémunération supplémentaire en plus de votre salaire normal

Une autre source potentielle de revenu est la rémunération des heures supplémentaires ou des avantages supplémentaires tels que l’aide au logement ou la couverture d’assurance-vie

Salaire dans la police

Le salaire de base d’un policier dépend de son grade et de ses années de service. Un agent de police ayant moins de trois ans d’ancienneté gagne entre 1 945 € et 2 293 € bruts par mois. Avec plus d’expérience, un agent de police peut gagner jusqu’à 3 044 euros bruts par mois. En plus du salaire de base, un agent de police peut recevoir des indemnités pour travailler dans des conditions difficiles ou dangereuses, ainsi qu’une rémunération pour les heures supplémentaires.

A lire également  La prime d’ancienneté est-elle obligatoire ?

Allocation de logement

Si vous êtes policier ou gendarme et que vous vivez dans un logement de fonction, vous recevrez une allocation de logement pour vous aider à payer votre loyer ou votre hypothèque. Le montant de l’allocation est fonction de votre grade et de votre famille statut. Par exemple, un policier avec un conjoint et deux enfants recevra 350 € par mois, tandis qu’un policier sans personne à charge recevra 200 € par mois.

Assurance-vie

Tous les officiers et agents de police sont automatiquement inscrits à une police d’assurance-vie. Le montant du capital décès dépend de votre grade et de votre situation familiale. Par exemple, le capital décès d’un policier ayant un conjoint et deux enfants s’élève à 12 000 €, tandis que le capital décès d’un policier sans personne à charge est de 6 000 €.

Impôt sur le revenu

Les policiers et les agents de police sont soumis à l’impôt sur le revenu sur leurs salaires et leurs indemnités. Le montant de l’impôt que vous payez dépend de vos revenus et de votre situation familiale. Par exempleainsi, un policier avec un conjoint et deux enfants gagnant 3 000 euros par mois paiera 600 euros d’impôt sur le revenu, tandis qu’un policier sans personne à charge gagnant le même montant paiera 900 euros d’impôt sur le revenu.

Pension

Les fonctionnaires de police ont droit à une pension après 25 ans de service. Le montant de la pension dépend de votre salaire et de vos années de service. Par exemple, un policier ayant 30 ans de service et un salaire de 3 000 € par mois recevra une pension de 1 500 € par mois.

Assurance maladie

Tous les officiers et agents de police sont automatiquement affiliés au système national d’assurance maladie. Ce système couvre la plupart des dépenses médicales, y compris l’hospitalisation, la chirurgie et les médicaments sur ordonnance.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*