Orthophoniste : études, emploi et salaire

L’orthophoniste est un professionnel de la santé qui détecte d’abord les difficultés de langage, puis élabore des traitements de rééducation personnalisés. Son domaine d’expertise est toutefois beaucoup plus large. Voici un guide complet pour devenir orthophoniste si vous voulez apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur ce métier.

Quel est le travail d’un orthophoniste ?

L’orthophoniste est un spécialiste du traitement des troubles de la communication. Il peut notamment intervenir sur les difficultés de communication par la voix et/ou l’écriture et/ou le retard de langage, etc.

D’autres problèmes, en plus des questions susmentionnées, relèvent de son champ d’action :

  • Les troubles neurologiques
  • Les troubles du spectre autistique
  • La surdité
  • Les maladies génétiques ou neurodégénératives
  • Anomalies craniofaciales

Les orthophonistes travaillent dans divers milieux, notamment :

  • Hôpitaux
  • CLSC
  • Centres de réadaptation
  • Cliniques privées
  • Les commissions scolaires

Les orthophonistes travaillent généralement avec des enfants. Les adultes peuvent toutefois être leurs clients, notamment ceux qui ont subi un accident (AVC) ou qui ont besoin d’une rééducation post-chirurgicale. La profession d’orthophoniste est presque exclusivement féminine.

Les autres professionnels de santé avec lesquels l’orthophoniste collabore sont les médecins, les kinésithérapeutes, les infirmiers, les éducateurs spécialisés, les psychologues et les psychomotriciens. Ils peuvent exercer en tant que spécialistes indépendants ou en tant que salariés dans une société (PMI, crèches, hôpitaux, etc.). Certains travaillent même dans des situations mixtes.

L’orthophoniste peut utiliser différentes approches pour adapter sa thérapie, en fonction du problème identifié. Les traitements devenant de plus en plus pointus, il est indispensable que l’orthophoniste suive l’évolution de l’époque afin d’apporter des réponses adaptées aux patients. Ses horaires sont assez flexibles, car ils dépendent de la clientèle, qui comprend aussi bien des enfants que des adultes.

Missions de l’orthophoniste

La fonction la plus importante de l’orthophoniste est de prévenir les troubles de la communication et les déficiences associées. Ses principaux objectifs sont d’identifier les dysfonctionnements, puis de soigner les patients. Pour ce faire, il doit évaluer le patient en fonction de variables psychologiques, sociales, économiques et culturelles.

L’objectif de l’orthophoniste est d’éduquer, de conseiller et de sensibiliser le public aux troubles de la communication. Après avoir diagnostiqué les problèmes, il doit évaluer la gravité des difficultés. La phase d’évaluation aide l’orthophoniste à planifier les différentes étapes du traitement. Celles-ci peuvent aller de l’observation à la thérapie, etc.

A lire également  Pôle emploi: vos questions, nos réponses

En plus de travailler directement avec les patients, l’orthophoniste travaille souvent avec d’autres professionnels qui participent également à la réadaptation : médecins, psychologues et physiothérapeutes.

Devenir un spécialiste de l’orthophonie

Les orthophonistes peuvent détecter les problèmes de voix, de respiration et de déglutition. Ce métier requiert de la patience, de l’attention et un sens de l’empathie. Il est également utile qu’il soit intéressé à apprendre constamment et à rechercher de nouvelles études et connaissances scientifiques.

Formation et études

Pour exercer le métier d’orthophoniste, vous devez obtenir un certificat de capacité en orthophonie (CCO). Ceci après 5 ans d’études dans un centre affilié à une UFR de médecine. Un numerus clausus (nombre maximum de personnes acceptées) fait partie du cursus, qui comprend également l’anatomie, la physique acoustique, la phonation, la linguistique et la psychologie.

Plusieurs critères sont nécessaires pour qu’un candidat soit accepté dans l’école ; il doit d’abord passer un examen rigoureux. Il est difficile et exige avant tout un diplôme officiel. Les méthodes d’examen peuvent différer d’un établissement à l’autre, mais tous les candidats doivent faire preuve de compétences exceptionnelles en français. Après la réussite de la formation, vous pouvez travailler en tant que praticien privé (en cabinet individuel ou en groupe) ou en tant qu’employé d’un hôpital ou membre d’une association.

Salaire de l’orthophoniste

Le salaire mensuel brut moyen d’un débutant en début de carrière est d’environ 1 600 euros. Les charges des orthophonistes en cabinet indépendant se situent entre 2 500 et 3 000 euros bruts par mois. Cette profession ne peut pas bénéficier du salaire minimum.

Le salaire d’un orthophoniste dans les hôpitaux publics est déterminé en fonction de la grille de rémunération de l’hôpital et de la position de l’employé au sein de l’institution. Par exemple, un orthophoniste à temps plein ayant 5 ans d’expérience touchera un salaire mensuel brut de 2 200 euros. Un praticien privé peut facturer entre 50 et 80 euros par séance. Le taux horaire moyen est de 35 euros.

En conclusion, l’orthophoniste est un professionnel qualifié qui joue un rôle important dans la société, notamment dans la rééducation des patients atteints de troubles de la communication. Cette profession requiert une formation et des compétences spécifiques, ainsi qu’un sens de l’empathie et de la patience. Les orthophonistes peuvent travailler dans le public ou privé et peut gagner un salaire décent avec suffisamment d’expérience.

A lire également  Quels débouchés après un master de droit ?

En tant qu’orthophoniste, vos principales responsabilités consistent à évaluer, identifier et traiter les troubles de la communication chez les patients de tous âges. Cela exige d’excellentes compétences en communication, ainsi que de la patience, de l’empathie et une capacité à se tenir au courant des derniers développements scientifiques dans le domaine. Pour devenir orthophoniste, vous devez suivre un programme de formation rigoureux dans une université ou un centre médical accrédité. Le salaire moyen pour les postes de premier échelon est d’environ 1 600 euros par mois, mais il peut varier en fonction de facteurs tels que la position au sein d’une institution et les années d’expérience.

Perspectives d’évolution du métier d’orthophoniste

Après avoir reçu une formation d’orthophoniste, vous devriez pouvoir trouver facilement un emploi. L’orthophoniste en milieu hospitalier peut travailler en solo ou à temps partiel dans un cabinet de groupe paramédical. Le diplôme de cadre de santé (1 an) peut être obtenu après 5 ans d’expérience professionnelle en tant qu’orthophoniste.

Un orthophoniste privé peut ensuite se spécialiser dans la rééducation des personnes souffrant de troubles récurrents causés par une lésion localisée, le traitement de la perte d’audition ou l’entraînement à la voie œsophagienne après une laryngectomie. L’orthophoniste travaillant dans un environnement scolaire peut également être tenu de posséder un diplôme d’enseignement en plus du CCO.

Les orthophonistes qui souhaitent travailler dans la recherche ou l’enseignement doivent obtenir un doctorat, ce qui prend généralement 3 ans.

Les perspectives d’emploi pour les orthophonistes sont bonnes, notamment dans les cabinets privés et les hôpitaux. Les thérapeutes expérimentés peuvent trouver des postes bien rémunérés dans des entreprises qui fournissent des services de réadaptation ou dans des instituts de recherche. Les orthophonistes ayant de l’expérience en gestion peuvent trouver un emploi en tant que directeurs de centres ou de cliniques de réadaptation.

Telereeducation et telereadaptation sont au programme !

Il y a du travail, pour ceux qui ont suivi une formation pour devenir orthophoniste, de même que de nombreux postes sont à pourvoir dans bien d’autres domaines médicaux. Il s’agit de secteurs d’activités dans lesquels tout a changé, depuis l’avènement de l’ère numérique, au point où l’on parle aujourd’hui communément de télémédecine. Lorsque l’on voit les dispositifs de télérééducation et à quel point ils constituent une véritable révolution pour le traitement de certaines pathologies en matière de santé physique,  on constate que beaucoup de chemin a pu être fait, grâce à l’apport de nouvelles technologies, que le monde de la santé a su intégrées assez vite. Désormais on peut se faire soigner à distance, et c’est un bienfait pour ceux qui vivent dans des communes isolées, comme pour celles qui n’ont pas toujours envie de se déplacer jusqu’à un centre de rééducation, tellement cela engendre de la fatigue. Ce qui paraissait impensable il y a encore une vingtaine d’années est donc aujourd’hui devenu non seulement possible mais aussi très banal. L’avenir nous dira où tout cela peut encore nous mener, mais une chose est sûre : on progresse chaque année un peu plus.

A lire également  Les emplois de la finance : quelles sont les formations requises ?

Telereeducation et telereadaptation sont au programme !

Il y a du travail, pour ceux qui ont suivi une formation pour devenir orthophoniste, de même que de nombreux postes sont à pourvoir dans bien d’autres domaines médicaux. Il s’agit de secteurs d’activités dans lesquels tout a changé, depuis l’avènement de l’ère numérique, au point où l’on parle aujourd’hui communément de télémédecine. Lorsque l’on voit les dispositifs de télérééducation et à quel point ils constituent une véritable révolution pour le traitement de certaines pathologies en matière de santé physique,  on constate que beaucoup de chemin a pu être fait, grâce à l’apport de nouvelles technologies, que le monde de la santé a su intégrées assez vite. Désormais on peut se faire soigner à distance, et c’est un bienfait pour ceux qui vivent dans des communes isolées, comme pour celles qui n’ont pas toujours envie de se déplacer jusqu’à un centre de rééducation, tellement cela engendre de la fatigue. Ce qui paraissait impensable il y a encore une vingtaine d’années est donc aujourd’hui devenu non seulement possible mais aussi très banal. L’avenir nous dira où tout cela peut encore nous mener, mais une chose est sûre : on progresse chaque année un peu plus.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*