Tout savoir sur les avantages et les inconvénients d’une SASU

Pour ceux qui ne le savent pas encore, la SASU ou la Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle est une forme juridique qui est très appréciée par un grand nombre d’entrepreneurs. Sachez donc que c’est une SAS qui est constituée par une seule entreprise. Le fait d’opter pour cette forme de société vous offre la possibilité de bénéficier d’un grand nombre d’atouts. Cependant, elle présente aussi quelques inconvénients.

Comprendre la SASU

On peut dire que c’est la forme sociale la plus récente et la plus répandue. C’est un type de société. Si vous avez opté pour cette forme juridique, cela veut dire que votre société est une société par actions simplifiées ou une SAS unipersonnelle. Ce qui différencie la SASU de la SAS, c’est que la société n’a qu’un seul associé. Cependant, il est important de ne pas confondre cette forme juridique à EURL. Même si ce sont deux sociétés avec un associé unique, la SASU est considérée comme la version unipersonnelle de la SAS. Pour ce qui est de l’EURL, ce statut est la version unipersonnelle de l’EURL.

Une grande liberté dans la gestion de sa société

On peut dire que c’est le principal avantage de cette forme juridique. En effet, l’associé unique de cette SASU est tout à fait en mesure de bénéficier d’une certaine liberté dans la gestion de son entreprise. Cette souplesse peut également concerner la définition des règles d’organisation de la société. C’est à lui de prendre les décisions concernant l’entreprise. Ce qui facilite le fonctionnement de cette dernière. Il est aussi important de vous faire savoir que le président de la SASU peut être une personne physique ou morale. Ce qui n’est pas le cas d’une entreprise individuelle.   

A lire également  Domicilier son entreprise dans une autre ville

Des faibles obligations légales

C’est aussi un des avantages de cette forme juridique. Grâce à sa souplesse de fonctionnement, il promet de faibles obligations légales. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’un grand nombre d’entrepreneurs optent pour cette solution. Pour ce faire, il vous suffit de choisir un président de SASU. Et comme mentionné en haut, ce dernier peut être une personne morale ou une personne physique. Une fois que c’est fait, le président peut nommer Directeur Général. Celui-ci peut être un associé ou non. Cependant, il est important de préciser que les fonctions de Directeur Général et celles de Président ne peuvent pas être réalisées par la même personne.

La responsabilité de l’associé unique est limitée

Dans le cadre de ce statut juridique, la responsabilité de l’associé unique est limitée. Elle est donc uniquement limitée au montant de ses apports en capital. En cas de difficulté, l’associé n’est pas obligé de répondre des dettes professionnelles sur ses biens personnels. Ce qui lui permet de protéger son patrimoine personnel, surtout son patrimoine immobilier, des créanciers de la société. En effet, certaines banques accordent un crédit à une SASU. Mais, pour cela, ces établissements demandent une garantie personnelle sur le bien de l’associé. Ce dernier peut éviter cela grâce à cette forme juridique.

Les inconvénients de la SASU

Même si cette forme juridique offre de nombreux atouts, elle dispose également de quelques inconvénients. Sachez donc qu’il est assez difficile de créer une SASU. Cette étape exige le respect de quelques formalités qui sont à la fois complexes et exigeantes. Afin de vous aider, vous devez faire appel au service d’un professionnel en droit ou un comptable. Si la responsabilité de l’associé unique est limitée au montant de ses apports en capital, il est également soumis à d’autres obligations légales. En effet, ce dernier doit :

  • Faire en sorte de séparer le patrimoine de la société́ de son patrimoine personnel
  • Consigner les décisions dans un registre
  • Déposer les comptes annuels
A lire également  Les atouts du trading sur cryptomonnaie

Si vous voulez choisir l’Impôt sur le Revenu (IR) comme régime fiscal de votre société, sachez que cette imposition à l’IR ne dure que 5 ans maximum.

Faire appel à un expert-comptable pour créer sa société

Choisir une SASU ne se fait donc pas à la légère, mais en pesant le pour et le contre de cette forme juridique, qui a ses inconvénients et ses avantages, comme on vient de le voir. Mais avant d’en arriver là, il est important de voir tout ce qui est envisageable pour la création d’une société. Pour ce faire il y a un moyen très simple : contacter un cabinet d’expert-comptable, de manière à expliquer son projet et à se faire orienter vers la meilleure solution qui soit. Comment trouver un expert-comptable dans la région où l’on habite ?

Il suffit de se renseigner sur internet, comme ici, de façon à trouver un professionnel et de voir avec lui, en fonction de ce que l’on souhaite faire, du marché auquel on s’attaque et des dépenses que l’on devra faire pour mener à bien les affaires de son entreprise, quelle est la meilleure solution a priori. Un comptable est l’expert dont on a besoin, parce qu’il connaît très précisément le marché et il est capable de déterminer, avec quelques informations que l’on voudra bien lui donner, quelle est la meilleure solution à choisir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*