Qu’est-ce que la QVCT (Qualité de vie et des conditions de travail) ? Explications

Depuis quelques années maintenant, la QVT ou qualité de vie au travail s’est installée dans les sociétés. Les employeurs la considèrent d’ailleurs comme une solution préventive contre les RPS qui se définissent comme les risques psychosociaux. Contrairement à ce que peuvent penser la plupart des gens, elle ne ramène pas à des actions de bien-être ou de détente sur le lieu de travail. La mise en place, les enjeux ainsi que les objectifs sont en effet bien plus complexes que ce qu’il n’y paraît.

QVCT définition : qu’est-ce que la qvt ?

La qualité de vie au travail fut créée à la suite d’un accord national interprofessionnel (ANI), ceci en juin 2013. La QVT se définit par des actions permettant d’allier les performances de la société ainsi que les conditions de travail des employés. Elle vise d’abord le travail, bien évidemment, les conditions de travail, la reconnaissance par son entreprise et le respect de l’équilibre vie personnelle et professionnelle. Cependant, un nouvel ANI, le 9 décembre 2020, sur la santé du travail a été défini. Ensuite, le 2 août 2021, le précédent accord a été entériné afin d’affermir la prévention en santé sur le lieu de travail. La QVCT vient ainsi prendre la place de la QVT et ce, à partir du 31 mars 2022 avec la QVCT qui veut dire « qualité de vie et des conditions de travail ».

Cette dernière prend en compte :

  • Le sens et l’utilité donnée au travail ;
  • L’articulation des sphères personnelles et professionnelles ;
  • Les conditions de travail (relations interpersonnelles, management moyen) ;
  • L’expression des employés ainsi que leur capacité à impacter le contenu de leur travail.

Ce sont là des critères qui permettent de définir la qvt au travail.

A lire également  Micro-entrepreneur ou Entrepreneur individuel : Revenus, Charges et Optimisation

Mais, certaines questions vous viennent très certainement à l’esprit.

  • Pourquoi avoir pris la décision de lier les conditions de travail à la qvt ?
  • Est-ce que ce changement impacte les enjeux RH et la qualité de vie au travail ?

Des questions très légitimes en effet.

Pourquoi ce passage de la qvt à la qvct ?

Comme mentionné plus haut, la qualité de vie au travail est une action préventive contre les RPS. Malheureusement, les sociétés ne sont pas toujours parvenues à comprendre ce qu’il en était réellement et l’ont juste survolée. Certaines même l’ont réduite à des moments de convivialité. Grâce à la qvct définition, le discours paraît bien plus clair qu’avec la qvt.

En effet, celle-ci a un champ d’action bien plus large et est même parvenue à déclencher une révolution dans le monde du travail. Sa vocation est de rendre meilleure la qualité de vie au travail des employés par une série d’actions reliées directement :

  • À leurs aptitudes à agir et à s’exprimer sur son contenu ;
  • À leurs conditions de travail ;
  • À celle des salariés de prendre en compte la réalité et de ne plus s’adonner à une politique dite de « l’Autruche » pour ce qui est des dysfonctionnements.

Voilà pourquoi la qvct appartient maintenant aux thématiques de négociation indispensables prévues par le Code du travail.

La QVCT et ses enjeux en entreprise

Dans un contexte de crise sanitaire qui s’éternise, cette évolution de la loi qvt rappelle aux différentes institutions qu’il est impossible de construire la performance sans agir quotidiennement sur les conditions de travail et la qualité de vie. Il s’agit d’un nouvel accord qui fait ressortir la responsabilité de l’employeur en ce qui concerne la santé au travail. Il souligne également la prévention au travail. Il a pour objectif de protéger la sécurité ses salariées ainsi que leur santé. S’il y a manquement, la responsabilité civile de celui-ci peut être engagée.

A lire également  Les pièges à éviter lors d’une reconversion professionnelle

Le défi RH est donc de prendre en compte tous les acteurs, et ce, sans exception. Ceci, afin de débattre avec chacun sur la manière dont le travail doit être fait, mais aussi de réfléchir ensemble aux différentes optimisations pouvant être apportées. L’enjeu RH devient ainsi très important en proposant d’articuler les conditions de travail des salariés, leur qualité de vie ainsi que la performance de vie de leur organisation. Cet enjeu est ainsi de faire de la QVCT un véritable pilier stratégique et induire une approche intégrative.

Pour ce faire, les DRH doivent être en mesure de recentrer les axes organisationnels, d’installer plusieurs actions sérieuses en lien avec les conditions de travail et de prendre en compte :

  • La valeur de l’environnement physique ;
  • La qualité du contenu du travail réalisé ;
  • La possibilité d’allier vie personnelle et professionnelle ;
  • Le respect de la parité professionnelle ;
  • La qualité des relations entre salariés ;
  • La possibilité de développement personnel ;
  • La qualité de l’engagement des différents employés, et ce, à tous les échelons et bien d’autres encore.

Pour résumer, la qvct  a un double objectif : le développement de la performance organisationnelle ainsi que l’optimisation des conditions de travail. Tout ceci permet de développer un environnement résilient et stable sur le long terme.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*