Quelle formation pour un saut en parachute ?

Un petit saut en parachute pour impressionner vos amis, cela vous tente ? C’est une expérience unique. Surtout pour ceux qui aiment les sensations fortes. Mais, avant de voler de vos propres ailes, vous devez penser à vous former. Quelle formation devez-vous suivre pour un saut en parachute ?

Opter pour le stage PAC pour votre formation de saut en parachute

C’est la formation la plus connue si vous souhaitez apprendre le saut en parachute. D’ailleurs, on peut même dire que c’est une formation de référence si vous tenez à sauter seul en chute libre et avec un parachute ouvert. Le but de cette formation PAC ou « Progression Accompagnée en Chute » est de vous permettre de devenir autonome.

Il est aussi important de vous faire savoir que c’est le premier brevet officiel de la formation en saut en parachute. Vous devez opter pour ce stage avant de miser sur les Brevets fédéraux. C’est une formation importante surtout si vous tenez à vous spécialiser dans ce domaine. Le stage PAC vous offre également la possibilité de bénéficier d’un bon nombre d’avantages comme des divers brevets. 

La formation de saut en parachute : formation au sol

La formation dure une semaine. Lors de votre apprentissage, vous serez accompagné par un moniteur. Ce dernier va vous proposer un minimum de six sauts. Le premier jour, une formation théorique de 5 à 6 heures vous attend. Elle peut être réalisée en groupe. Lors de cette étape, vous aurez la chance d’en savoir plus sur les matériels et d’apprendre à les utiliser. C’est aussi une occasion pour vous d’apprendre à s’orienter et à se poser en sécurité.

A lire également  Les avantages de la formation à distance

Lors de cette formation théorique, vous apprendrez à connaître :

  • le déroulement du saut en parachute
  • le pilotage de la voile principale
  • les signes de communication
  • une bonne ouverture
  • les règles de sécurité

Le 1er saut en parachute

Une fois la formation au sol terminée, il est temps de passer au vestiaire. Sachez que le saut en parachute demande l’usage d’un bon nombre d’équipements. Parmi ces matériels, il y a le casque, les lunettes, l’altimètre et le parachute. Lors de votre premier saut avec une altitude de 4000 mètres, vous serez accompagné de deux moniteurs. L’un va s’occuper de votre sécurité et de votre stabilité.

L’autre va essayer de corriger votre position en chute libre. Le but de cette pratique est de vous permet d’acquérir une certaine autonomie. C’est lors de cette formation que vous allez apprendre à contrôler les rotations gauches et droites, à lire votre altimètre, à ouvrir votre parachute seul et à revenir de n’importe quelle position à une position stable en chute libre. 

En savoir plus sur les différents brevets fédéraux

Si vous souhaitez vous spécialiser dans ce domaine, rien ne vous empêche de poursuivre votre formation. Pour se faire, il vous suffit d’opter pour les officiels de la FFP ou de la Fédération Française de Parachutisme. Ces formations vous permettront de sauter en autonomie complète. Il y a donc le brevet A. Cette certification vous offre le droit de sauter en parachute sans l’assistance d’un moniteur.

Mais, pour obtenir cette certification, vous devez faire en sorte de réussir votre formation PAC et de faire au minimum 15 sauts en chute libre. Vous devez également être capable de réaliser un atterrissage sans assistance et de plier votre parachute. Quant au brevet B, vous devez réaliser plus de 30 sauts pour avoir cette certification. Elle vous permet de passer les multiples brevets de spécialités tels que le B1 pour la PA (Précision d’Atterrissage) et la Voltige, le B2 pour le Vol Relatif, le B3 pour le Voile Contact, le B4 pour le Freefly et le Freestyle, et B5 pour le Pilotage sous Voile.

A lire également  En quoi consiste la formation Vgp ?

Réservez votre saut en parachute grâce à Internet !

S’il s’agit d’une première expérience, nous vous conseillons de choisir un professionnel qui pourra à la fois vous accompagner et vous rassurer. De plus, il s’agit d’un cadeau à offrir à une personne voulant découvrir la chute libre. En effet, vous n’êtes pas contraint de réserver un saut pour vous, car il est tout à fait possible d’inscrire l’un de vos proches à l’occasion des fêtes de Noël, de son anniversaire…

  • Vous profiterez d’une chute libre à 200 km/h, cela devrait vous apporter une bonne montée d’adrénaline.
  • Vous aurez bien sûr un moniteur à vos côtés tout au long de la descente, c’est un saut en tandem qui offre un maximum de sécurité.
  • Vous pourrez enfin sauter en profitant des merveilleux paysages et des sensations fortes.

Inutile de vous focaliser sur le parachute, son utilisation ou son ouverture puisque le professionnel s’occupe de toutes les étapes. Vous avez une seule chose à faire : profiter de ce saut en parachute. Que ce soit pour vous ou pour un proche, vous ne serez clairement pas déçu par cette activité très plaisante ! En ce qui concerne le budget, il faut prévoir moins de 300 euros. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*