Peut-on travailler et toucher l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ?

Vous vous demandez souvent s’il est possible de toucher une AAH tout en travaillant ? Sachez dorénavant que cela peut se faire à condition de respecter certains points. Vous devez par exemple vous retrouver avec une infinité de 50 à 79 %. D’autres éléments sont aussi à prendre en compte pour toucher en même temps votre allocation.

Deux cas de figure peuvent avant tout se présenter

Vous pouvez en premier lieu travailler dans un milieu ordinaire tout en obtenant votre allocation de handicap. Cela peut se faire que vous soyez considéré comme salarié ou indépendant. Vous devrez toutefois remplir une déclaration de revenus auprès de la CAF chaque trimestre. Vous recevrez normalement l’intégralité de votre AAH pendant les 6 premiers mois après la reprise de votre travail.

Un cumul partiel est en outre mis en place après cette période. Les calculs seront basés sur vos revenus qui peuvent être supérieurs ou inférieurs à 30 % du SMIC. Il se peut aussi que vous soyez admis dans un ESAT (Établissement et service d’aide par le travail). Cela ne vous empêchera pas de toucher votre AAH tout en continuant de travailler. L’aide peut être suspendue au moment de votre admission. Des calculs seront ensuite entamés pour déterminer le montant qui vous sera versé.

D’autres conditions à vérifier

Il ne faut pas négliger les conditions suivantes pour toucher une AAH tout en travaillant :

  • Votre taux d’incapacité : ceci est déterminé par la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées). Vous pouvez alors profiter de l’aide si votre perte d’autonomie est de 50 à 79 %. Il faut prouver la restriction substantielle et durable de l’accessibilité à l’emploi.
  • Votre âge : il faut avoir 20 ans au minimum pour prétendre à l’allocation tout en travaillant. Cela peut descendre à 16 ans si vous n’êtes plus à la charge de vos parents.
  • Votre nationalité : il est important d’avoir une nationalité d’un pays membre de l’Union européenne pour obtenir cette aide.
  • Votre plafond de ressource : vous devrez prouver que vos revenus ne dépassent pas un plafond précis. Cela peut dépendre de votre situation matrimoniale. En effet, le montant pour un célibataire ne sera pas le même que pour un travailleur marié.
A lire également  L'essentiel à savoir sur l'augmentation de capital au sein d'une société

Le point sur le montant à toucher

Notez avant tout que l’AAH est revalorisé en fonction de l’inflation chaque année. Cela vous évitera de perdre votre pouvoir d’achat, peu importe l’évolution de la situation. Vous pouvez par exemple toucher jusqu’à 919,86 €/mois en 2022 contre 903,60 € en 2021. Tout dépend en tout cas de votre situation.

Les calculs peuvent se baser sur vos situations semestrielles si vous travaillez normalement malgré votre handicap. Chaque déclaration doit être envoyée auprès de la Caisse d’allocations familiales pour éviter une suspension de l’aide. Tout se fait en outre sur les revenus que vous obtiendrez de l’ESAT si vous vous trouvez dans ce type d’établissement.

N’oubliez pas que vous pouvez toujours toucher cette aide même si vous partez en retraite. Cela dépend toutefois de la pension que vous recevez qui ne doit pas dépasser les 919,86 €/mois.

La démarche à suivre et le versement

Il suffit de télécharger et imprimer le formulaire CERFA n° 15692*01 avant de le remplir. Vous l’enverrez ensuite par courrier auprès de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées). N’oubliez pas de joindre les pièces justificatives à votre requête.

Votre dossier sera ensuite envoyé auprès de la CDAPH qui déterminera votre taux d’incapacité. La CAF ou la MSA doit de son côté vérifier les autres conditions avant de valider ou non votre sollicitation.

Vous devez prendre le silence de 5 mois après l’envoi du dossier comme étant un rejet. Le versement de l’aide se fait en principe à terme « échu » grâce à un virement sur votre compte bancaire. La durée du paiement repose en principe sur votre taux d’incapacité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*