Les pièges à éviter lors d’une reconversion professionnelle

Après des années à travailler dans une entreprise, une personne peut décider de se reconvertir dans un autre métier. C’est bien beau de vouloir prendre des risques, mais si vous ne le faites pas dans les règles, votre reconversion risque d’être un fiasco total. De nombreuses personnes réussissent à se reconvertir dans une nouvelle profession sans aucune assistance professionnelle et d’autres foncent la tête baissée sans aucune connaissance des enjeux que cela implique. La reconversion professionnelle n’est pas une décision qui se fait d’un coup de tête, vous devez tout analyser pour qu’elle soit une réussite.

Se reconvertir sans planification

Si vous avez en projet d’effectuer une reconversion professionnelle, vous devez au préalable faire une planification. Cette étape est cruciale pour la réussite de votre changement de métier et elle nécessite une longue préparation. Elle peut se faire sur plusieurs mois voire des années pour une parfaite mise en œuvre. Planifiez de façon méthodique pour ne pas passer à côté d’un détail important. Même avec un plan d’action bien précis, vous devez prendre en compte d’autres critères comme les dépenses financières, les stages, les recherches et les formations. Tous ces éléments sont nécessaires pour la réussite de la reconversion professionnelle.

Changer de métier parce que vous n’aimez pas l’actuel

La reconversion professionnelle ne doit pas se baser sur le fait que vous n’aimez pas votre travail actuel. Il ne faut surtout pas confondre lassitude de votre travail et celle de votre métier. Il est conseillé de prendre le temps d’analyser si c’est votre travail qui cause problème. Le problème peut être ailleurs et si vous ne faites pas cette vérification, vous risquez de quitter votre travail pour les mauvaises raisons. Si votre travail vous ennuie ou si vous n’êtes plus épanoui dans votre environnement, vous pouvez éventuellement décider de vous reconvertir. Quelle que soit votre décision, ne démissionnez pas de votre emploi parce que vous ne parvenez pas à élaborer un plan d’action. Si le motif pour lequel vous souhaitez changer de travail est d’ordre financier, prenez également en compte l’environnement de travail. Votre équilibre familial et vos loisirs sont des facteurs à considérer. Vous pouvez avoir un gros salaire, mais si les conditions de travail sont hostiles et que vous êtes tout le temps stressé, la plus grande partie de votre argent risque d’être dépensé dans les rendez-vous chez le psychologue ou les instituts de massage.

A lire également  Le salarié touche-t-il la prime de précarité à la fin d’un contrat de travail ?

Ne pas tenir compte de l’opinion du conjoint

Si vous êtes marié ou en couple, la décision de vous reconvertir doit être approuvée par votre partenaire de vie. Savoir que vous êtes soutenu dans votre choix par votre conjoint vous fera du bien. Prenez le temps de lui expliquer votre plan d’action, il/ elle pourra certainement vous donner des conseils avisés. Ne soyez pas pressés, car si vous allez vite en besogne vous risquez de faire un mauvais choix de métier. Vous pouvez choisir votre métier avec le cœur, mais votre partenaire utilisera la raison ce qui vous permettra d’avoir une vue d’ensemble.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*