Les clés pour réussir un entretien d’embauche

Le monde de l’emploi est rempli d’opportunités qu’il faut savoir saisir. De nombreuses personnes ratent une opportunité de travail parce qu’elles ne savent pas comment s’y prendre lors d’un entretien d’embauche. Tout est important pour réussir à faire bonne impression au recruteur, du style vestimentaire, à la prestance passant par le langage soigné. Le simple de penser que vous avez un entretien peut être stressant, mais vous devez être méticuleux et mettre toutes les chances de votre côté. La réussite de votre entretien repose entre vos mains.

La première impression

Lorsque vous êtes contacté pour un entretien d’embauche, la première des choses à faire est de confirmer l’entretien par téléphone, par mail ou par courriel. Si vous êtes retardé par un imprévu, il est préférable de le signaler avant pour éviter de perdre la face devant le recruteur. Pour faire bonne impression du premier coup, assurez-vous de mettre une tenue adéquate en rapport avec le poste que vous convoitez même s’il s’agit d’un intérim. Un travail temporaire peut se transformer en permanent, alors soignez votre apparence. Dès votre entrée dans l’entreprise, adoptez une attitude professionnelle et faites attention à votre posture en salle d’attente. Un réflexe à ne surtout pas oublier est d’éteindre votre téléphone pour éviter qu’il ne vous perturbe lors de l’entretien.

Lors de l’entretien

Au moment où vous êtes invités à entrer dans le bureau du recruteur, gardez votre calme et soyez courtois. Ne baissez surtout pas les yeux pendant que le recruteur s’adresse à vous, c’est un signe de timidité et vous devez montrer à ce dernier que vous savez ce que vous voulez. Prenez une position confortable sans vous affaler sur le siège non plus. Vous pouvez éventuellement aller à un entretien avec un bloc-notes pour prendre des notes afin de montrer au recruteur que vous êtes réellement intéressé par les activités de l’entreprise et le poste. Soyez proactif, posez des questions pertinentes et restez à l’écoute du recruteur. Si vous êtes face à plusieurs recruteurs, ne vous focalisez pas sur un seul, balayez votre auditoire de temps en temps. Il est conseillé d’être le plus décontracté possible, dites-vous simplement que vous êtes face à des hommes comme vous et tout ira bien. Lors de certains entretiens, le recruteur interroge le candidat sur ses prétentions salariales. Si tel est le cas pour vous, répondez sincèrement, mais avec un peu de tact.

A lire également  Rupture conventionnelle pour burn out : comment bien négocier son départ ?

Après l’entretien

Une fois l’entretien terminé, prenez la peine de remercier le recruteur de vous avoir reçu et demandez-lui poliment le délai d’attente de réponse. Si vous avez par exemple omis lors de l’entretien de parler des horaires de travail et des jours de congé, faites-le à la fin pour être fixé. Assurez-vous de poser toutes les questions. De cette façon, si votre candidature est retenue, vous saurez en quoi vous en tenir. Si possible, prenez le numéro de l’assistante du recruteur pour la relancer de temps à autre au sujet de votre candidature sans la harceler pour autant.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*