Auto-entrepreneur : pour quelles assurances facultatives opter ?

Auto-entrepreneur : pour quelles assurances facultatives opter ?

Même si n’importe qui de nos jours peut devenir autoentrepreneur, il ne faut pas oublier qu’il y a quelques règles à respecter. La déclaration de son chiffre d’affaires tous les mois ou tous les trimestres en est une et les assurances obligatoires si vous travaillez à l’extérieur (assurance auto professionnelle, garantie décennale, la garantie responsabilité civile professionnelle…) en sont une autre. Dans cet article, on va s’intéresser aux assurances facultatives qui pourraient toutefois vous être très utiles !

L’assurance multirisque professionnelle

Comme l’indique le site internet compte-pro.com, l’assurance multirisque professionnelle (MRP) correspond à un bouquet de garanties qui est assez complet. Son principal intérêt est de couvrir les risques que l’on peut causer à des tiers, ce qui concerne aussi bien les biens (mobiliers comme immobiliers) que les individus (après un accident du travail par exemple).

Évidemment, si vous travaillez depuis chez vous en tant que développeur par exemple, vous n’aurez pas besoin de ce type d’assurance. Celle-ci concerne ainsi surtout les microentreprises qui ont des locaux professionnels et qui ont besoin de couvrir les marchandises ou bien les personnes qui travaillent dans le BTP. Toutefois, gardez en tête qu’elle ne couvrira pas les dommages liés à l’utilisation d’un véhicule. Si vous utilisez une voiture de fonction pour votre travail, c’est votre assurance auto professionnelle qui vous indemnisera en cas d’accident.

L’assurance protection juridique

Si jamais dans votre travail, vous avez l’habitude d’établir des contrats avec vos clients, il peut arriver à un moment donné de n’être pas payé en temps et en heure. Les chauffeurs de taxi, les graphistes ou encore les traiteurs sauront de quoi nous parlons ! En optant pour l’assurance protection juridique, vous serez pleinement accompagné en cas de conflit avec un client. Bien sûr, celle-ci prendra aussi en charge les frais occasionnés en cas de procédure juridique.

A lire également  Les avantages de faire appel au service d’un courtier en assurance

L’assurance perte d’exploitation

Là encore, cette assurance ne s’adresse qu’aux microentreprises qui gèrent une exploitation avec des locaux pour exercer leur activité ou bien du matériel de pointe. S’il vous arrive un sinistre quelconque (incendie, dégâts des eaux, destruction de votre matériel par des vandales, vol…), votre activité professionnelle en prendra un coup.

Cette assurance permet donc de vous couvrir en vous versant une indemnisation qui sera proportionnelle aux dommages causés. Cette indemnisation pourra aussi être utilisée pour la location de nouveaux locaux si les vôtres sont temporairement inutilisables ou encore à régler des charges fixes. Vous n’aurez ainsi pas à vous inquiéter des éventuelles retombées économiques sur votre chiffre d’affaires et être plus serein !

La prévoyance autoentrepreneur

On finit par une assurance qui concerne la santé cette fois-ci avec la prévoyance autoentrepreneur. Son but est simple : faire en sorte que vous n’ayez pas de problèmes financiers après un accident ou une maladie grave. Rappelons qu’en tant qu’autoentrepreneur, vous n’êtes pas payé par un employeur en cas d’arrêt du travail justifié, c’est donc à vous de vous débrouiller seul en temps normal.

Bien que la prévoyance ne va pas vous couvrir entièrement en cas d’incapacité de travail, vous allez perdre en tout cas moins d’argent. Si vous êtes quelqu’un qui a la santé plutôt fragile, nous vous la recommandons chaudement !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*