Simulation de prêt : quelle est l’utilité de la calculette ?

Si vous pensez souscrire un crédit pour financer votre projet, procéder à la simulation est l’une des étapes les plus importantes que vous ne devez pas négliger. Toutefois, sans la calculette, vous aurez du mal à déterminer le montant du crédit que vous êtes en mesure de souscrire. Le calcul du montant de l’investissement dépend également de cet outil. À quoi sert vraiment une calculette de crédit ?

Pour trouver le montant du prêt et l’échéance mensuelle

Avant de déposer votre dossier de prêt à la banque, connaître le montant du crédit que vous allez demander est primordial. Souvent, il varie en fonction du coût total de votre investissement. Pour calculer tous ces indicateurs, vous êtes tenu de vous servir d’une calculette. Cette dernière est un bon moyen pour simuler crédit en seulement quelques minutes. Si vous voulez connaître le montant maximum de votre prêt, vous devez prendre en compte quelques variables, en l’occurrence la mensualité et le TAEG. N’oubliez pas non plus de choisir la durée qui vous arrange le mieux.

Au-delà du montant du crédit, vous êtes aussi en mesure de calculer l’échéance mensuelle. Vous avez en effet besoin du montant total du capital. Outre ce dernier, le montant de votre apport personnel est également crucial dans cette opération. Pour que le résultat soit optimal, il existe un troisième élément que vous devez joindre à ces paramètres : le nombre d’années de remboursement.

Pour calculer le coût global d’un prêt

Si vous souhaitez calculer le coût total d’un prêt, la calculette est votre meilleur allié. Pour ce faire, référez-vous du contrat de prêt et prenez en compte le taux d’intérêt qui y est inscrit. En appliquant ce dernier, vous ne trouverez que le montant total des intérêts encaissés par la banque. Cependant, pour déterminer le coût total d’un crédit, il est conseillé d’utiliser le TAEG. Ce dernier regroupe plusieurs paramètres vous permettant de définir le résultat attendu, comme le taux nominal, les frais de dossier, les primes d’assurance, etc. Au cas où vous êtes sur le point de faire une comparaison de prêt, le TAEG est la variable à inclure dans votre calculette pour obtenir une meilleure offre.

A lire également  Le bilan de compétences : un outil précieux pour votre carrière

Pour déterminer le taux et le montant total des intérêts bancaires

Pour calculer le taux de prêt appliqué par les banques, vous devez encore vous servir de votre calculette. Basez-vous ensuite sur les taux nominaux moyens les plus utilisés récemment. Si vous ne disposez pas de ces données, tournez-vous vers les meilleurs taux appliqués par les autres établissements prêteurs. Si vous obtenez une réponse après les différentes recherches que vous avez effectuées, il s’agit du bon résultat. Souvent, ce dernier indique le TAEG que bon nombre de banques proposent sur le marché. À part le taux de crédit, vous pouvez par ailleurs calculer les intérêts bancaires avec votre calculette.

Si vous prétendez un résultat optimal, utiliser le taux nominal ne suffit pas. Vous devez également considérer le TAEG dans le calcul.

Votre attribution est d’inclure tous ces indicateurs dans la calculette et c’est elle qui fera le reste. Vous obtiendrez par la suite les intérêts dont la banque bénéficie. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*