Relation entre la fiscalité et la comptabilité

Du fait des domaines d’application de ces disciplines, on peut croire qu’elles se ressemblent voire qu’il s’agit d’une seule et même discipline. Si on distingue la communication du marketing combien de fois la fiscalité de la comptabilité. Cela n’empêche pas qu’il y ait une certaine complémentarité dans leur application. Un chef d’entreprise doit parfaitement comprendre de quoi il s’agit. Afin de ne pas commettre des erreurs dans les comptes de son entreprise et d’être en règle avec la loi. Une bonne gestion des chiffres de l’entreprise garantit la réussite et la pérennité de celle-ci dans un marché donné.

Définir les compétences d’un comptable

La comptabilité est absolument nécessaire pour une entreprise pour une bonne gestion des finances. Même si l’entreprise ne compte pas en son sein un service dédié, elle doit faire appel à un comptable indépendant. Il s’agit d’un système permettant d’analyser et de structurer les données financières de l’entreprise. C’est grâce à lui qu’on peut faire le constat en temps réel des états financiers. Le rôle du comptable est donc de veiller à ce que cela soit fait dans les règles. Il traite les données concernant les opérations financières de l’entreprise afin de savoir si elle peut couvrir tous ses frais. C’est également lui, qui est chargé en entreprise de distribuer les salaires. Il aide les dirigeants de l’entreprise à prendre des décisions importantes sur le plan financier, comme l’investissement ou la fusion avec une autre boîte.

La fiscalité et les activités d’un fiscaliste

L’entreprise ne doit pas seulement surveiller ses états financiers mais également respecter la loi. La fiscalité concerne donc tout ce qui est en rapport avec les lois fiscales et le fisc. Elle s’adresse aux entreprises et aux particuliers. L’entreprise doit avoir recours à un fiscaliste afin d’être en règle avec la loi. C’est un expert qui se charge de mettre sur pied des stratégies afin d’aider les entreprises à payer leurs impôts. Le fiscaliste doit toujours être au courant des changements sur les lois financières. Ceci afin de donner les meilleurs conseils aux clients pour éviter les gouffres financiers. Il peut donc se charger d’apporter des arguments pour le choix du statut juridique de l’entreprise. Lors de sa création, elle doit prendre beaucoup de décisions importantes pour son futur et doit donc être accompagnée par un professionnel du domaine financier.

A lire également  L'essentiel à savoir sur l'augmentation de capital au sein d'une société

La relation est étroite entre la fiscalité et la comptabilité car chaque entreprise doit respecter le droit comptable et le droit fiscal. Le comptable fiscaliste effectue des traitements financiers qui convergent dans les deux disciplines. Le résultat fiscal doit donc être fiable, si non l’entreprise s’expose à des sanctions graves en fonction de la situation. De nos jours, des logiciels existent afin de limiter les erreurs. Les normes fiscales sont en constante évolution et nécessitent une veille permanente. L’entreprise doit toujours faire appel à un expert-comptable afin de ne pas passer à côté d’une nouvelle loi sur le fisc. La comptabilité concerne l’analyse des états financiers de l’entreprise et la fiscalité s’occupe des impôts et taxation. Ces deux disciplines sont complémentaires pour un fonctionnement optimal des activités de l’entreprise.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*