Quels sont les avantages de la création d’une association ?

La loi de 1901 régit la procédure de création d’une association, ainsi que son fonctionnement. L’association est un groupe de personnes réunies autour d’une cause et à but non lucratif. Deux ou plusieurs personnes peuvent donc décider de s’associer selon leur vision et objectifs communs. Il existe des associations humanitaires, mais également des associations sportives et étudiantes. Les associations peuvent recevoir des financements de professionnels, particuliers ou même de l’Etat. Elles utilisent ces fonds pour mener à bien leurs activités quotidiennes. Il faut vraiment être passionné par une cause et vouloir la défendre contre vents et marrées pour créer une association.

La procédure de création d’une association est simple

L’association crée un cadre convivial dans lequel chaque membre est utile et trouve sa place. Nous avons donc l’association déclarée, celle non déclarée et enfin l’association reconnue d’intérêt public. Le processus de création commence par la rédaction des statuts de l’association effectuée par les fondateurs. Ensuite, il faut déclarer l’association auprès de la préfecture ou de la sous-préfecture. Et enfin publier un avis de constitution qu’un journal se charge de publier. La déclaration à faire doit contenir le nom et l’objet de l’association, l’adresse du siège et les locaux. Elle doit également contenir les informations sur les membres chargés de la gestion de l’association. La création de l’association se fait également en ligne pour gagner du temps, et une assemblée doit avoir lieu avec les participants.

Faire appel à des bénévoles sans avoir de capital bloqué

Le fonctionnement d’une association est assez flexible selon la loi 1901, constituant ainsi un avantage pour les participants. L’association peut donc faire appel à des bénévoles qui ne percevront donc aucun salaire. Par conséquent, l’association ne participe à aucune cotisation sociale ou même procédé de règlement financier. En général, la création d’une EURL ou encore d’une SARL demande un dépôt de capital social à une banque. Dans le cas des associations, cette clause est inexistante. Elles bénéficient également d’une exonération des impôts relatifs à la TAV. Les associations ont donc plusieurs avantages, surtout d’un point de vue financier, mais ne doivent pas en abuser.

A lire également  Comment devenir un banquier d'affaires ?

Peu de comptabilité et aides aux associations disponibles

Ce n’est pas obligatoire, mais les associations peuvent tenir des comptabilités de leur trésorerie. Elle peut donc décider d’y inscrire des actions simples comme l’encaissement et le décaissement des fonds. L’élaboration des plans de comptes se fait donc en fonction des besoins de l’association. L’association bénéficie également de certaines aides pour son développement. Il y a le Dispositif Local d’Accompagnement, qui est une aide de l’Etat pour les accompagner et alléger leurs dépenses.

La création d’une association présente énormément d’avantages dans le cadre du fonctionnement. Lorsqu’elle reçoit des aides de l’Etat ou des particuliers, les dirigeants ne peuvent pas bénéficier de cela. Elle est libre d’employer des personnes qui n’ont pas vraiment de compétence comme bénévole. Dans ce cas, les membres de l’association ainsi que le président lui-même sont des bénévoles. L’aspect financier concerne principalement l’allègement de la comptabilité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*