Que fait un agent de sûreté aéroportuaire ?

Selon son poste de travail, l’agent de sûreté aéroportuaire a plusieurs fonctions. Son travail commence à l’accueil des passagers et s’étend jusqu’au renforcement des contrôles de sécurité à l’aéroport. Voyons en détail les différentes fonctions d’un agent de sûreté aéroportuaire.

 Il assure le contrôle des bagages des passagers

Ces agents de sûreté aéroportuaire sont présents à plusieurs points de contrôle tout au long du processus d’embarquement des passagers pour s’assurer qu’aucun passager dangereux ou objet interdit n’est autorisé dans l’avion. Si une situation dangereuse se produit, ils seront les premiers à détecter et à traiter le problème. Les bagages des passagers sont l’une des principales priorités des agents de sûreté aéroportuaire. Les bagages doivent être contrôlés s’ils sont transportés en cabine ou enregistrés dans la zone d’embarquement de l’avion. Afin de visualiser le contenu des bagages des passagers, on utilise les appareils à rayons X. cela signifie que ces agents doivent être formés pour détecter les objets dangereux et interdits. Des inspections physiques des sacs sont également effectuées dans divers endroits de l’aéroport.

Il contrôle les passagers

Les passagers eux-mêmes sont généralement contrôlés également. Les détecteurs de métaux sont utilisés pour déterminer si les passagers transportent des objets dangereux. Certains agents de sûreté aéroportuaire travaillent avec des chiens entraînés pour détecter les drogues et les explosifs. Les agents sont chargés de s’assurer que les passagers, les bagages ne présentent pas de risque pour la sécurité. L’attention constante aux détails est l’une des qualités les plus importantes d’un agent de sûreté aéroportuaire. Ces derniers doivent être vigilants et prêts à tout moment. La sécurité des passagers aériens voyageant dans leur aéroport repose entre les mains de ces agents. Toute activité suspecte doit être détectée et faire l’objet d’une enquête. Lorsqu’une situation dangereuse se produit, cependant, un agent aéroportuaire n’a pas le pouvoir d’arrêter l’individu en question. D’autres agents qui ont pour rôle d’appliquer la loi travaillent en étroite collaboration avec le personnel de sécurité de l’aéroport. Lorsqu’une arrestation est nécessaire, la question relève de la responsabilité des autorités locales compétentes.

A lire également  Quelles sont les règles juridiques qui encadrent un investissement ?

Il effectue le contrôle corporel

Dans la plupart des aéroports, le contrôle corporel est effectué au moyen d’un détecteur de métaux et parfois d’une fouille corporelle manuelle supplémentaire. Dans les années à venir, cette fouille corporelle manuelle pourrait être remplacée par de nouvelles technologies. Ainsi, les agents de sûreté aéroportuaire doivent maîtriser les systèmes à ondes millimétriques et à rayons X rétrodiffusés. La technologie des ondes millimétriques permet de scanner les personnes pour détecter la présence d’objets menaçants. Comme les vêtements et autres matériaux organiques sont translucides, une image du passager peut être fournie, qui peut ensuite être interprétée. Pour presque toutes les zones importantes dans l’aéroport, le traitement des passagers est important. Par conséquent, la communication entre les contrôleurs de sécurité aérienne et les passagers jouent un rôle clé pour assurer un flux de travail efficace. Par conséquent, les compétences linguistiques et de communication ainsi que les compétences en service à la clientèle ont été définies comme des exigences professionnelles de base.

Une bonne acuité visuelle est importante pour un agent de sûreté aéroportuaire

C’est une des conditions préalables indispensables pour devenir agent de contrôle. Une visualisation fiable des détails fins est essentielle pour l’interprétation des images radiographiques. Il est donc fortement recommandé d’utiliser un test d’acuité visuelle dans le cadre de l’évaluation préalable à l’embauche comme :

  • Le test de reconnaissance d’objets à rayons X est indispensable pour évaluer spécifiquement les capacités visuelles requises dans l’interprétation d’images à rayons X.
  • Le Test de vision des couleurs d’Ishihara. Étant donné que l’équipement d’imagerie à rayons X à la pointe de la technologie dispose d’un codage couleur sophistiqué des matériaux radiographiés, ce qui facilite grandement l’interprétation des images par rayons X. La vision des couleurs est une condition préalable absolument obligatoire pour les agents de sécurité aérienne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*