Pourquoi choisir la reprise plutôt que la création d’entreprise ?

Vous avez l’âme d’un entrepreneur et vous envisagez de lancer votre propre affaire ? À l’heure actuelle, de plus en plus d’entrepreneurs choisissent la reprise à la création d’entreprise. En procédant à l’acquisition d’une entreprise, le repreneur dispose déjà d’une structure, de salariés recrutés et formés et d’une clientèle. Comme la reprise d’une entreprise représente un coût assez élevé, est-ce réellement une alternative intéressante ?

La reprise d’entreprise : les points essentiels

Dans le cadre d’une reprise d’entreprise, le futur acquéreur profite des efforts fournis par le cédant. Le repreneur va alors bénéficier d’une structure commerciale et de production fonctionnelle. L’entreprise à reprendre possède déjà un plan administratif, un système de gestion de logistique, d’une affaire génératrice de chiffres d’affaires et de bénéfice. En faisant l’acquisition d’une entreprise déjà existante, vous n’avez qu’à reprendre la direction d’une affaire clés en main.

En vous lançant dans la création d’entreprise, vous devrez faire une étude approfondie du marché. Vous serez contraint d’investir dans une affaire qui pourrait ne pas aboutir. Au début, même si vous produisez de gros efforts, les résultats obtenus ne sont pas forcément intéressants. Vous devrez vous confronter à différentes incertitudes jusqu’à ce que votre chiffre d’affaires se stabilise et génère des bénéfices. Il faudra attendre plusieurs années avant de pouvoir évaluer si l’affaire est viable ou non.

Les principaux avantages de la reprise d’entreprise comparée à la création

  • Une alternative économique et pratique

Grâce à la reprise d’entreprise, l’entrepreneur possède déjà d’un outil de travail opérationnel, d’un personnel, de sa propre clientèle et de partenaires commerciaux. Dans le cadre d’une création d’entreprise, l’entrepreneur va faire face à une fluctuation importante du chiffre d’affaires durant les premières années. Il faudra attendre un certain temps avant de trouver une belle affaire. Mais, cela vous évitera d’avoir à attendre longtemps pour obtenir de bons résultats.

  • Une activité générant un chiffre d’affaires
A lire également  Élaborer une stratégie d'entreprise

Le repreneur dispose d’une activité qui génère son chiffre d’affaires. Certains entrepreneurs sont contraints d’attendre plusieurs mois après la création de leur entreprise pour percevoir une rémunération.

Avec la reprise d’entreprise, le repreneur a accès à l’historique de l’activité existante. Vous pourrez alors vous en servir pour faire des prévisions financières.

  • Un financement aisé

Contrairement à la création d’une entreprise, la reprise permet d’accéder aisément à un financement bancaire. Le repreneur pourra présenter les derniers bilans et les comptes de résultat de l’entreprise.

La marche à suivre pour dénicher une société à reprendre

Il ne faut pas choisir n’importe quelle entreprise pour espérer avoir une affaire pérenne. Pour trouver la bonne entreprise, vous devez prendre en considération :

  • Le profil des dirigeants (compétences, expériences, etc.) ;
  • Le budget à allouer au projet ;
  • Le secteur d’activité qui vous intéresse et le secteur géographique ;
  • La taille de l’entreprise ;
  • La situation financière de l’entreprise.

Prenez le temps de consulter le site de la Chambre du Commerce et de l’Industrie de votre département et les sites d’annonces spécialisées. Ces plateformes vous seront d’une grande aide lors de votre prospection.

Les étapes essentielles dans le cadre de la reprise d’une entreprise

Une fois que vous aurez trouvé la société qui vous intéresse, faites un pré-diagnostic. Cette démarche permet de recueillir un maximum d’informations sur la société et ses dirigeants. Vous pourrez ensuite aller à leur rencontre. Effectuez ensuite un audit d’acquisition pour valoriser l’entreprise concernée. Pour cette phase stratégique, faites-vous accompagner par un professionnel.

Lorsque vous aurez à votre disposition les éléments essentiels, vous n’avez plus qu’à constituer votre plan de reprise. C’est un moyen d’inciter les partenaires à investir. Parallèlement, entreprenez une négociation sur le prix d’acquisition de l’entreprise. Un protocole d’accord est signé lorsque les parties prenantes (vendeur et repreneur) s’entendent sur les conditions de la reprise.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*