La formation à suivre pour devenir un plombier

Vous avez décidé de réaliser une reconversion professionnelle. Pour cela, vous avez choisi comme nouveau métier la fonction de plombier. En effet, comme vous êtes habile de vos mains et que vous aimez les bricolages. C’est un métier fait pour vous. Mais comment faire pour devenir un artisan plombier ? À travers notre guide, vous allez découvrir quelle est la formation à suivre pour devenir plombier.

La formation à suivre pour être plombier

Le métier de plombier peut être exercé au sein d’une entreprise dans le domaine de la construction et du bâtiment. Mais il peut aussi être exercé en tant qu’indépendant. Cette profession est d’ailleurs accessible avec ou sans bac et à n’importe quel âge. Cependant, pour pouvoir exercer en tant que plombier, vous devez respecter quelques conditions. En effet, vous devez justifier d’une expérience professionnelle de 3 ans en Europe ou vous devez avoir suivi une formation en plomberie qui vous a permis d’obtenir un diplôme. Plusieurs formations sont d’ailleurs disponibles pour que vous puissiez apprendre le métier de plombier :

  • Le BTS génie sanitaire.
  • Le Bac professionnel.
  • Le CAP Installateur de sanitaire.
  • Le BP (Brevet Professionnel/CAP+2 ans).
  • Le CAP Installateur thermique.
  • Le MC (Mention Complémentaire) maintenance en équipement thermique.

Avec votre diplôme vous pourrez travailler en tant que plombier et pourrez intervenir pour une urgence plomberie. Le CAP Installateur de sanitaire et le CAP Installateur thermique sont les premières formations à suivre pour ce métier. Cette formation est accessible après la troisième et se déroule au sein d’un lycée professionnel. Les formations accélérées sont recommandées pour une reconversion professionnelle.

Les compétences requises pour devenir plombier

Outre le fait de suivre une formation pour devenir plombier et ainsi avoir la possibilité d’intervenir dans une urgence plomberie. Vous devez détenir les compétences nécessaires afin de pouvoir mener à bien votre mission en tant que plombier. En effet, ce métier vous oblige à réaliser différentes tâches. Et c’est pour être en mesure de réaliser ces missions que vous devez disposer certaines compétences. En tant que plombier, vous devez maîtriser l’assemblage, la soudure et le façonnage de certains matériaux.

A lire également  FONGECIF (Fonds de Gestion du Congé Individuel de Formation)

Mais vous devez également avoir une bonne connaissance des réseaux de distribution d’eau et de gaz. La connaissance et l’application des règles de sécurité dans l’installation d’un réseau de gaz sont d’ailleurs indispensables pour un plombier. Grâce à ces compétences, vous pourrez intervenir en cas de fuite d’eau, de panne de chauffage ou de chaudière ou encore de canalisation bouchée. Mais vous pourrez aussi vous occuper d’un tuyau extérieur qui a été gelé par l’hiver. En plus des qualifications techniques, le plombier devra avoir une bonne condition physique, un bon sens commercial ou encore un esprit méthodique. Il devra également être disponible pour pouvoir intervenir pour les urgences plomberies.

Le coût d’une formation pour devenir un plombier

Le coût de la formation pour devenir un plombier dépend de   l’établissement auprès duquel vous allez vous inscrire ainsi que de la formation à laquelle vous allez suivre. Pour un CAP Installateur de sanitaire, vous devez prévoir un coût de formation de 50 à 65 € par mois. Il est important de souligner que le CAP est éligible au financement CPF. Vous vous demandez sûrement combien un plombier gagne. Tout dépend de l’expérience du professionnel. De ce fait, le plombier débutant va toucher en moyenne 21 500 € par an. Tandis que pour un plombier avec plus de 10 ans d’expérience. Le salaire annuel peut atteindre les 29 000 €. Tout dépend de la qualité des prestations du plombier et de son sens commercial.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*