Tout savoir sur le portage salarial informatique pour les développeurs

Le développement web est l’une des compétences les plus recherchées aujourd’hui. Les professionnels de ce secteur sont des experts informatiques qui travaillent souvent en freelance ou qui rejoignent une entreprise de services du numérique (ESN). Pour les développeurs qui recherchent un cadre protecteur pour exercer leur activité, le portage salarial est la solution la plus adaptée. Découvrez ici l’essentiel sur cette relation contractuelle tripartite.

Le fonctionnement du portage salarial en informatique

Le développeur web est un professionnel du numérique dont la mission est de concevoir des applications, des sites internet et d’autres plateformes web. Pour ces professionnels, opter pour le portage salarial est une solution intéressante. Il permet en effet d’avoir un cadre protecteur pour exercer. En portage salarial, le développeur web est libre de travailler avec les clients qu’il souhaite, négocier lui-même ses tarifs et d’accepter ou non les missions qui lui sont proposées.

Le portage salarial pour un freelance informatique s’organise entre trois acteurs : le développeur indépendant, la société de portage salarial et les clients (qui sont principalement des entreprises). Le développeur signe un contrat de travail avec la société de portage. De son côté, la société signe un contrat de prestation avec le client selon des termes préalablement fixés. Le freelance effectue ensuite la mission. Une fois la prestation terminée, l’entreprise de portage facture directement le client et reverse un salaire (après déduction des frais de gestion et des charges sociales) au développeur.

Les avantages du portage salarial pour les développeurs

Exercer en portage salarial présente de nombreux avantages pour les professionnels en freelance. Le développeur web bénéficie par exemple d’une protection complète pour sécuriser son activité. Il n’a plus à gérer sa comptabilité et la facturation de ses services. Il peut librement facturer ses prestations sans avoir à se soucier d’une limitation de son chiffre d’affaires. Le portage salarial est un accélérateur de business pour accéder à des projets de grande envergure sans craindre d’être freiné.

A lire également  Orthophoniste : études, emploi et salaire

C’est une solution rapide et simple pour accéder à l’entrepreneuriat sans avoir à créer une structure juridique. Grâce à la société de portage qui joue le rôle d’intermédiaire entre ses clients et lui, le freelance peut exercer son activité de développeur web sans se préoccuper de différentes démarches administratives. Exercer en portage salarial, c’est profiter de la liberté d’un travailleur indépendant. Vous êtes libre d’organiser votre temps comme vous le souhaitez, de choisir vos horaires et de définir le montant de vos prestations.

Vous bénéficiez également d’une protection sociale complète (initialement destiné aux salariés). En tant que développeur en portage salarial, vous pouvez profiter d’une assurance chômage qui vous couvre en cas de perte de votre activité. Le freelance profite aussi d’une mutuelle d’entreprise et est affilié au régime général de la Sécurité sociale. Il cotise pour sa retraite afin de sécuriser son activité d’indépendant. Travailler en portage salarial permet de s’affranchir des différentes contraintes administratives pour se concentrer uniquement sur ses missions.

Comment choisir votre société de portage salarial ?

En tant que développeur web, plusieurs paramètres doivent être pris en compte pour bien choisir son entreprise de portage.

La santé financière de la société

Bien que soumises à un cadre spécifique, les sociétés de portage salarial restent des entités commerciales. Leur principal objectif est également de se développer et de réaliser des profits. Ainsi, il est impératif qu’une structure de portage maintienne une santé financière quasiment irréprochable. Cet aspect ne doit pas être négligé.

Les services et les avantages proposés

Les prestations offertes par les sociétés de portage salarial varient en fonction de chaque entreprise. En échange des frais de gestion prélevés sur leurs missions, les salariés portés peuvent bénéficier de divers services :

  • assistance juridique dans le cadre de leurs missions,
  • participation à des formations pour renforcer leurs compétences,
  • accès à des évènements professionnels de premier plan,
  • possibilité d’être guidé dans la réponse aux offres d’appel,
  • accès privilégié à un réseau d’experts confirmés, constitué par la société de portage.
A lire également  Top-métiers : choisir le métier adapté à votre profil

Seules les entreprises de portage salarial les mieux évaluées offrent une gamme étendue de services complémentaires.

Les frais de fonctionnement de la société

Conformément à la réglementation, la société de portage est tenue de définir des taux de frais de fonctionnement ou de gestion. Ce principe constitue l’un des fondements majeurs de ce modèle entrepreneurial, ce qui implique que le salarié porté doit accorder une attention particulière à ce point avant de s’engager.

Généralement évalué entre 5 et 10 %, le taux de frais de gestion est souvent influencée par la compétence et l’ancienneté du salarié concerné. Étant directement lié au salaire, il est déduit du cumul de ses revenus.

À mesure que l’employé accumule davantage d’expérience, les frais de gestion tendent à diminuer, entraînant une augmentation de son salaire. Dans ce contexte, la prudence est de mise avant tout engagement, car seules les entreprises de portage les plus fiables proposent des taux attractifs.