Se faire accompagner pour créer son entreprise : un atout majeur pour la réussite des entrepreneurs

Créer sa propre entreprise est un projet passionnant et ambitieux, mais il peut également être semé d’embûches et de difficultés. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est essentiel de se faire accompagner par des professionnels compétents et expérimentés. Cet article vous dévoile pourquoi et comment choisir le bon accompagnement pour assurer la réussite de votre entreprise.

Les enjeux d’un accompagnement dans la création d’entreprise

Créer une entreprise demande du temps, de l’énergie et des compétences variées. Il est fréquent que les porteurs de projet se sentent démunis face à certaines problématiques, notamment juridiques, fiscales ou financières. L’accompagnement à la création d’entreprise permet ainsi de guider l’entrepreneur dans ses démarches, de lui apporter des conseils personnalisés et de l’aider à prendre les bonnes décisions.

Selon une étude réalisée par l’Agence France Entrepreneur (AFE), les entreprises créées avec un accompagnement ont un taux de pérennité supérieur à celles qui ne bénéficient pas d’un tel soutien. Après trois ans d’existence, 75 % des entreprises accompagnées sont toujours en activité, contre 50 % pour celles non accompagnées. Il s’agit donc d’un véritable levier de réussite dont il serait dommage de se priver.

Les différents types d’accompagnement à la création d’entreprise

Il existe plusieurs types d’accompagnement pour les entrepreneurs, en fonction de leurs besoins et de leur secteur d’activité. Parmi les principaux, on peut citer :

  • Les chambres consulaires (Chambre de commerce et d’industrie, Chambre des métiers et de l’artisanat) : elles proposent des formations, des ateliers thématiques et un suivi personnalisé pour accompagner les créateurs d’entreprise dans leurs démarches.
  • Les réseaux d’accompagnement (BGE, Adie, Initiative France…) : ces structures proposent un accompagnement individualisé et parfois même un financement sous forme de prêt d’honneur. Ils sont souvent spécialisés dans l’accompagnement de certaines catégories d’entrepreneurs (jeunes, femmes, demandeurs d’emploi…).
  • Les incubateurs et accélérateurs : ces structures offrent un hébergement, un accompagnement personnalisé et parfois des financements aux porteurs de projet innovants. Ils sont généralement sectoriels (numérique, santé, environnement…) et/ou territoriaux.
  • Les experts-comptables : ils accompagnent les créateurs d’entreprise sur les aspects comptables, fiscaux et sociaux du projet. Certains cabinets proposent également des services juridiques ou marketing.
A lire également  La prévention professionnelle : un enjeu majeur pour la santé et la sécurité au travail

Pour choisir le bon accompagnement, il est important de bien identifier ses besoins et ses attentes en matière de conseil. Une bonne adéquation entre l’accompagnement et le projet est primordiale pour en tirer le meilleur parti.

Les avantages de se faire accompagner dans la création d’entreprise

Se faire accompagner présente de nombreux avantages pour les entrepreneurs. Parmi eux :

  • L’accès à des compétences spécifiques : un accompagnateur pourra apporter son expertise sur des domaines précis (juridique, fiscal, comptable, etc.) et permettre au créateur d’entreprise de gagner du temps et de l’énergie.
  • Le gain de temps : avec un accompagnement, le créateur d’entreprise peut se concentrer sur son cœur de métier et déléguer certaines tâches à des experts.
  • L’aide à la prise de décision : l’accompagnateur pourra partager son expérience et ses conseils pour aider l’entrepreneur à prendre les meilleures décisions pour son entreprise.
  • Le réseau : se faire accompagner permet également d’accéder à un réseau professionnel, ce qui peut être précieux pour trouver des partenaires, des clients ou encore des investisseurs.
  • L’amélioration du business plan: un accompagnateur expérimenté saura identifier les points faibles du business plan et proposer des solutions pour les améliorer.
  • Rassurer les financeurs: un projet accompagné sera souvent mieux perçu par les banques et autres organismes financiers.

« Se faire accompagner, c’est mettre toutes les chances de son côté pour réussir son projet entrepreneurial. Les conseils et l’expertise apportés par un accompagnateur sont autant d’atouts pour le créateur d’entreprise », souligne Jean-Marc Tariant, directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie Paris Île-de-France.

Les critères à prendre en compte pour choisir son accompagnement

Pour bien choisir son accompagnement, il est important de prendre en compte plusieurs critères :

  • La réputation : renseignez-vous sur la notoriété et l’expertise des structures qui vous intéressent. Les avis et recommandations d’autres entrepreneurs peuvent être utiles.
  • Le coût : certains accompagnements sont gratuits (chambres consulaires), tandis que d’autres sont payants (experts-comptables, consultants…). Il faut donc prendre en compte ce paramètre dans votre choix.
  • La proximité géographique : un accompagnement proche de chez vous facilitera les échanges et les rencontres avec votre interlocuteur.
  • Les compétences : assurez-vous que la structure choisie possède les compétences nécessaires pour répondre à vos besoins spécifiques.
A lire également  Fidéliser ses clients : les clés d'une stratégie réussie

Au-delà de ces critères, l’entente personnelle avec votre accompagnateur est également importante. Vous devez vous sentir en confiance pour échanger librement sur votre projet et recevoir des conseils pertinents.

Dans un paysage entrepreneurial de plus en plus concurrentiel, se faire accompagner dans la création de son entreprise est un véritable atout pour augmenter ses chances de réussite. À travers un soutien personnalisé et adapté aux besoins spécifiques de chaque entrepreneur, l’accompagnement permet d’apporter des solutions sur-mesure et de gagner en efficacité dans la concrétisation du projet.