Optimisez votre portefeuille avec des SCPI indépendantes

Malgré un contexte économique instable, la pierre demeure l’une des valeurs sûres en matière d’investissement. Si certains se tournent vers l’achat et la location d’un bien immobilier, d’autres misent investissent dans des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). Ce type de structure s’est rapidement développé au fil des dernières années. Aujourd’hui, par exemple, il existe des SCPI indépendantes qui ont un mode de fonctionnement particulier. Quels sont les avantages de ces structures ? Comment peuvent-elles vous aider à optimiser votre portefeuille ?

Pourquoi choisir une SCPI indépendante ?

Une SCPI indépendante est une société qui n’est pas soumise à des contraintes lors de l’élaboration d’une stratégie patrimoniale adaptée aux besoins et aux objectifs du client. Son principal avantage tient qu’elle facilite l’accessibilité au placement immobilier. À travers certaines plateformes spécialisées, les investisseurs peuvent comparer les rendements des sociétés de pierre papier avant de faire un investissement.

L’engouement autour des SCPI indépendantes s’explique également par la possibilité de faire aisément le point sur l’état de son patrimoine. Les actifs financiers et immobiliers sont passés en revue pour identifier les placements à privilégier. Avant de confirmer votre choix, un expert répond à vos questions en vous présentant les avantages et les inconvénients de chaque option. Excepté l’accès rapide et immédiat à l’investissement dans le secteur de la pierre papier, choisir une SCPI indépendante offre plus de sécurité lors des différentes transactions financières.

Comprenez les différents types de SCPI disponibles

Les SCPI sont classées en 3 catégories et ont des caractéristiques qui varient en fonction de l’objectif de l’investisseur.

A lire également  Pourquoi investir dans l’immobilier ?

Les sociétés civiles de placement immobilier de rendement

Ces sociétés fonctionnent selon une logique de rentabilité et distribuent régulièrement les revenus à leurs clients, chaque trimestre. Elles occupent la plus grande part du marché (environ 90 % de la capitalisation). Dans la catégorie des SCPI de rendement, on retrouve :

  • les SCPI diversifiées,
  • les SCPI de bureaux,
  • les SCPI de commerces,
  • les SCPI régionales,
  • les SCPI spécialisées.

Les entreprises diversifiées répartissent les placements de leurs clients sur des biens tels que les commerces, les bureaux, les entrepôts, etc. Elles offrent généralement de bons rendements sur le moyen et long terme. Les SCPI de commerces gèrent les locaux commerciaux en privilégiant les meilleurs emplacements pour augmenter leur rentabilité. Les entreprises spécialisées se focalisent sur un secteur d’activité, tandis que les SCPI régionales ciblent divers types de biens dans une zone géographique réputée pour son dynamisme.

Les SCPI de plus-value

Elles sont moins répandues, mais permettent aux investisseurs de bénéficier d’une forte progression du capital immobilier entre le moment de la souscription et la date de revente de ses parts. Les biens acquis par ce type de SCPI sont choisis selon leur potentiel de revalorisation. Si un épargnant veut générer de la plus-value, il peut acquérir les parts de la société pour une fraction de sa valeur initiale. Il devient totalement propriétaire des parts une fois que la période de démembrement est finie.

Les SCPI fiscales

Investir dans une SCPI fiscale permet de profiter de la même fiscalité avantageuse que celle des particuliers qui effectuent un investissement en direct. En général, ces structures investissent dans l’immobilier résidentiel. En raison de la spécificité des produits, les investisseurs doivent rester engagés jusqu’à la dissolution de l’entreprise.

Critères de sélection pour investir dans les sociétés civiles de placement immobilier

Face à la diversité d’offres sur le marché, il faut tenir compte de plusieurs critères pour sélectionner la SCPI capable de vous offrir un rendement élevé. Les premiers critères à prendre en compte sont le taux de rendement interne et le taux de distribution. Ce sont des indicateurs qui permettent d’avoir un aperçu de la performance de la société. Une analyse de ces paramètres sur plusieurs années permet de jauger son évolution.

A lire également  La capacité d'autofinancement : un indicateur clé pour les entreprises

Le prix minimum d’investissement est aussi un critère à prendre en compte. Il correspond au montant fixé par chaque entreprise pour acheter des parts. Il varie généralement de 150 à 10 000 €. Vous devez donc choisir une entreprise dont vous pouvez payer les frais d’entrée. Le niveau de capitalisation, la composition du portefeuille, le niveau de valorisation du patrimoine de la SCPI et l’ancienneté de la société sont également des paramètres à évaluer avec soin.

Perspectives d’évolution des SCPI en France

L’investissement dans une SCPI reste l’un des meilleurs placements grâce à ses rendements élevés, proches de 8 %, pour les prochaines années. Une éventuelle baisse du prix des parts de quelques entreprises ne remet pas en cause les avantages offerts par cette stratégie d’investissement. Au contraire, elle permet à l’investisseur d’identifier plus facilement les bonnes sociétés de gestion.