Les choses à savoir sur un chèque de banque

Les dépenses du quotidien ne nécessitent pas l’utilisation d’un chéquier, sauf lorsque vous êtes une entreprise. Un chèque est nécessaire lorsque vous souhaitez effectuer de grosses transactions financières. Utiliser le chèque de banque garantit la sécurité de l’échange entre les deux parties. La banque est un établissement financier dans lequel vous pouvez garder votre argent et d’autres biens de grande valeur en toute sécurité. Par contre, il y a toujours des personnes capables de contourner le système de sécurité banquier. C’est pourquoi, c’est important de toujours demander des conseils à votre banque sur les éventuelles transactions. Avant même de faire un chèque, vous devez connaître les risques tant pour vous l’expéditeur que le destinataire.

Le chèque de banque peut être gratuit

Le chèque de banque est directement émis par la banque en réponse à la demande d’un client. Le cas qui revient en général, c’est la vente d’un véhicule entre particuliers. Cela comporte un risque considérablement réduit lorsque c’est la banque elle-même qui fait le chèque pour conclure la vente. Le fonctionnement est très simple, car l’acheteur adresse une demande à sa banque pour émettre un chèque de banque pour le vendeur. La somme ne peut pas être changée et la banque débite directement cela du compte de l’acheteur. En suivant ce processus, le vendeur est sûr de ne pas recevoir un chèque n’ayant aucune provision. Cette transaction est coûteuse pour l’acheteur lors de la création du compte ou plus tard. Il faut se tourner vers une banque en ligne afin de bénéficier d’un chèque de banque totalement gratuit. C’est vrai que le choix d’une banque en ligne n’est pas simple, mais une comparaison des services vous aide à faire le meilleur choix.

A lire également  Les avantages de l’utilisation d’un logiciel de facturation

Toujours faire des vérifications sur un chèque avant de l’encaisser

Les transactions bancaires sont contrôlées de près par les banques afin d’éviter les fraudes et les arnaques. Seulement, une surveillance parfaite et permanente n’est tout simplement pas possible. Alors, il revient aux professionnels souhaitant bénéficier d’un chèque de banque de vérifier l’authenticité de la transaction. Celui qui reçoit le chèque a généralement peur de recevoir un faux chèque de banque, alors, les vérifications le concernent. Les différents points à vérifier sont : le montant sur le chèque, l’écriture, la date et la signature ainsi que les coordonnées de la banque qui émet le chèque. Se baser sur la pièce d’identité de l’acheteur n’est pas une bonne idée, car elle peut être également fausse. L’acheteur quant à lui ne doit jamais remettre une copie du chèque ou même une photo.

La période de transaction est également importante pour se rassurer de l’authenticité d’un chèque de banque. D’autant plus que ce chèque de banque n’est pas une sécurité absolue pour l’acheteur ou le vendeur. Si l’acheteur vous propose cette solution, exigez de la faire durant les jours ouvrés évitant ainsi les week-ends. Après la vérification du chèque de banque, il faut entrer en possession des documents prouvant la vente d’un véhicule. Lorsque vous voulez effectuer un gros achat, renseignez-vous préalablement sur le vendeur afin d’éviter d’éventuelles tracasseries.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*