Comment ouvrir une société de services à Dubaï ?

Vous envisagez d’ouvrir une société de services à Dubaï ? Vous avez fait un excellent choix. Dubaï est une destination prisée pour les entrepreneurs en raison de son économie en plein essor, de ses infrastructures modernes et de son environnement favorable aux affaires. Dans cet article, nous vous guidons pas à pas sur la manière d’ouvrir votre société de services à Dubaï.

1. Choisir le type d’entreprise et la juridiction

La première étape pour ouvrir une société de services à Dubaï est de choisir le type d’entreprise que vous souhaitez créer. Il existe trois principaux types d’entreprises à Dubaï : les partenariats, les sociétés par actions et les entreprises individuelles.

Dans le cadre d’un partenariat, deux ou plusieurs personnes s’associent pour exploiter une entreprise ensemble. Les partenaires partagent les responsabilités, les bénéfices et les pertes.

Une société par actions est une entité juridique distincte composée d’actionnaires qui détiennent des actions dans l’entreprise. Les actionnaires ne sont généralement pas personnellement responsables des dettes de l’entreprise.

Enfin, une entreprise individuelle est exploitée par un seul propriétaire qui assume l’entière responsabilité des dettes et des obligations de l’entreprise.

Ensuite, vous devez choisir la juridiction dans laquelle vous souhaitez établir votre entreprise. Dubaï offre deux options principales : la zone continentale et les zones franches.

2. Choisir une zone continentale ou une zone franche

Une zone continentale est située dans la zone commerciale de Dubaï, où les entreprises sont autorisées à exercer leurs activités avec les clients locaux et internationaux. Les entreprises établies dans cette zone doivent être détenues majoritairement par des citoyens des Émirats arabes unis (EAU) ou par des entités détenues par des citoyens des EAU.

A lire également  Tout savoir sur les avantages et les inconvénients d’une SASU

Les zones franches, en revanche, sont des zones économiques spéciales conçues pour attirer les investissements étrangers. Les entreprises établies dans ces zones bénéficient d’avantages tels que l’exonération de l’impôt sur le revenu, la possibilité de rapatrier 100 % des bénéfices et la liberté de détenir 100 % du capital de l’entreprise.

3. Obtenir les licences et permis nécessaires

Pour ouvrir une société de services à Dubaï, vous devez obtenir les licences et permis appropriés auprès du Dubai Department of Economic Development (DED). Il existe plusieurs types de licences disponibles, dont :

  • La licence commerciale : pour les entreprises qui exercent des activités commerciales telles que l’achat et la vente de biens
  • La licence professionnelle : pour les prestataires de services tels que les consultants, les avocats et les comptables
  • La licence industrielle : pour les entreprises qui fabriquent ou transforment des produits

Les licences peuvent être obtenues en soumettant une demande au DED, accompagnée de la documentation requise, telle que le passeport du demandeur, un curriculum vitae et un plan d’affaires.

4. Ouvrir un compte bancaire professionnel

Une fois votre entreprise enregistrée et vos licences obtenues, vous devez ouvrir un compte bancaire professionnel à Dubaï. Il existe de nombreuses banques à Dubaï qui offrent des services bancaires aux entreprises, telles que Emirates NBD, Mashreq Bank et Abu Dhabi Commercial Bank.

Pour ouvrir un compte bancaire professionnel, vous devrez généralement fournir :

  • Une copie de votre passeport
  • Une copie de votre licence commerciale
  • Un plan d’affaires
  • Des preuves de revenus ou de fonds pour financer l’entreprise

5. Engager du personnel et respecter les régulations du travail

Dubaï offre une main-d’œuvre diversifiée et hautement qualifiée. Lors de l’embauche du personnel, assurez-vous de respecter les régulations du travail établies par le Ministère du Travail des EAU. Cela inclut la fourniture d’un contrat de travail et le respect des exigences en matière de salaire minimum et d’avantages sociaux.

A lire également  Licenciement au CESU : comprendre les enjeux et les procédures

De plus, vous devrez obtenir des visas de travail pour tout employé non-émirati. Les visas de travail sont généralement valables pour une durée de deux ans et peuvent être renouvelés.

6. Mettre en place une infrastructure solide

Dubaï dispose d’une infrastructure moderne et bien développée qui facilite la création et l’exploitation d’entreprises. Assurez-vous de mettre en place une infrastructure solide pour votre société de services, y compris un bureau ou un espace de travail, un site Web professionnel et des systèmes informatiques sécurisés.

Conclusion

Ouvrir une société de services à Dubaï peut être une expérience enrichissante et profitable si vous suivez les étapes appropriées. En choisissant le bon type d’entreprise, en obtenant les licences nécessaires et en respectant les régulations du travail, vous serez sur la voie du succès dans cette ville dynamique et prospère.