Assurance responsabilité civile d’associations : principe et détails

Les associations sont tenues de souscrire à une assurance responsabilité civile au minimum. Cela a pour objectif de les couvrir en cas d’accidents survenant durant leurs différents événements. En effet, même une institution n’ayant aucun caractère commercial se doit de se protéger et de se couvrir en cas d’incidents et c’est le cas pour les associations.

Pourquoi assurer une responsabilité civile pour les associations ?

Une association, peu importe sa nature, va prendre vie dans un environnement qui change. Elle devra donc organiser et mettre en place un certain nombre d’activités. À travers ces activités qu’elle mettra en place et même sans cela, elle est amenée à interagir avec plusieurs acteurs de son environnement et même des personnes tierces. Il peut arriver qu’à l’issue de l’une de ses interactions, le tiers se retrouve victime d’un dommage corporel. La cause du dommage ou plutôt l’un des facteurs qui a mené à ce qu’il survienne est l’activité de l’association. Ainsi, pour se couvrir de toute responsabilité envers ces tierces victimes et assurer un bon équilibre financier, il est obligatoire que les associations souscrivent à des assurances responsabilité civile au minimum. De cette manière, les personnes tierces peuvent se voir indemniser pour le montant de leur dommage par l’assurance de l’association, tandis que cette dernière sera protégée de toute action judiciaire.

Le choix de l’assurance responsabilité civile de l’association doit se faire avec soin, et cela, selon certains critères importants. Avant toute chose, l’assurance se doit de déterminer les différents assurés qui seront couverts par l’assurance qu’elle choisira, à savoir l’association comme personne morale, les dirigeants, etc.

Il est également important qu’une association définisse toutes les activités qu’elle peut effectuer à titre occasionnel ou même récurrent. Ainsi, elle pourra prendre en compte tous les facteurs de risque possibles et faire des offres parfaitement adaptées.

A lire également  Les choses à savoir sur l’assurance dommages ouvrage

Les types d’assurances responsabilités civiles pour les associations

Il existe plusieurs types d’assurances proposées pour les associations. Une assurance responsabilité civile pour les associations représente la forme d’assurance minimum à laquelle une association doit souscrire. Cependant, cette offre d’assurance de responsabilité civile pour les associations se trouve avoir différentes formes :

  • Une responsabilité civile contractuelle qui prend effet lorsqu’il y a un retard dans l’exécution d’un contrat. Une association se doit de respecter les clauses et le statut de ses contrats et la responsabilité civile va opérer lorsqu’il n’est pas le cas, surtout avec des publics comme les mineurs ou personnes handicapées.
  • Une responsabilité civile envers les adhérents : il faut savoir qu’une association est toujours responsable des accidents et des dommages qui peuvent toucher ses membres et c’est à ce moment que cette responsabilité civile prend effet. Sauf dans le cas où l’adhérent est pleinement responsable ou bien dans un cas de force majeure.
  • Une responsabilité civile envers les bénévoles. Dans le cadre de ses activités et dans le cas où un bénévole se voit endommagé, l’association est responsable de ce dernier, sauf si c’est un cas de force majeure ou le dommage relève de la faute d’un tiers.
  • Une responsabilité civile envers les participants, spectateurs ou simples usagers : il arrive que lors de manifestations ou d’événements organisés par l’association, les participants ont certains dommages. L’assurance prend effet si ces derniers prouvent la faute de l’association dans le dommage en question.
  • Une responsabilité délictuelle couvre l’association lorsqu’il existe un dommage envers un tiers sans qu’il n’y ait aucun lien entre la personne et l’association.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*